A fleur de peau : l’importance d’un textile sain
19 mai 2017

Les étiquettes : L’apparence … et la réalité, qui gratte !

Je ne sais pas vous, mais moi, avant, je ne regardais que très peu les étiquettes des vêtements que j’achetais. Un petit coup d’œil pour vérifier la taille ou encore les instructions de lavage pour un ou deux vêtements délicats, mais rien de plus.

La décision d’achat

Mais tout ceci a maintenant changé. Le déclic a eu lieu suite à l’achat d’un véritable coup de cœur. Vous connaissez déjà la scène : vous vous baladez tranquillement dans votre magasin de vêtements habituel et là, vous tombez sur le pull de vos rêves (bien trop cher pour le budget prévu certes) mais vous finissez quand même par l’acheter. Bien sûr une fois ce petit bijou délicatement lavé et installé dans votre garde-robe, vous attendez avec impatience l’occasion parfaite pour pouvoir le porter.

Les étiquettes comportent des informations importantes

Ce jour de joie s’est vite transformé en cauchemar pour ma part. En effet, il a suffi d’une petite heure pour que des irritations apparaissent à plusieurs endroits de ma peau : coup, ventre, dos, aisselles… je vous laisse imaginer le désastre.

J’ai toujours eu une peau plutôt sensible mais jamais à l’excès, par conséquent, j’ai entrepris des recherches sur les raisons de ces démangeaisons (qui je précise m’ont embêté pendant plus d’un mois). Très vite, j’ai trouvé qui était le coupable : mon pull adoré ! Après plusieurs recherches, j’ai pu me rendre compte que les composantes du tissu étaient tellement agressives que ma peau ne l’a pas supporté. Pourtant, ce n’était pas un secret… tout était décrit sur les étiquettes.

Ne passez plus à côté de vos achats au détriment de votre santé

En réalité, ces étiquettes que nous prenons très rarement le temps de lire, ou que nous découpons rapidement, nous en disent beaucoup sur le vêtement que nous portons… même les choses les plus incroyables. Après cet incident, j’ai commencé à véritablement m’intéresser à ce que disais les étiquettes et beaucoup de choses me sont parues plus clair.

Dorénavant, je sais ce que je porte, d’où proviennent mes vêtements et quels sont leurs composantes. Ce magnifique pull pourtant totalement synthétique vaut-il la peine de débourser la même somme que pour un pull en matières bio de qualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *